Mais de quelle génération s’agit-il au juste ?

Après m’être informé sur les différentes versions concernant le thème de l’eschatologie, mot signifiant « étude de la fin des temps » (du grec « eschaton » : dernier, fin), je dois avouer que j’ai été, à ma très grande surprise, largement convaincu par la théologie prétériste (du latin « praeter » : passé) , très peu connue en France, mais selon moi, de loin la plus cohérente et évidente au regard des écritures. Cette interprétation est celle qui consiste à dire que toutes les prophéties bibliques se sont en fait déjà réalisées au 1ersiècle de notre ère ! J’entends bien qu’après une telle affirmation, bien des questions légitimes et protestations peuvent émerger. Je vais essayer d’ expliquer et d’apporter des réponses à ces questions lors de plusieurs articles qui vont suivre.

Temple G72FXL2X
Le temple de Jérusalem au 1er siècle

Premièrement, en ce qui concerne les derniers jours dont parle le Nouveau Testament, il s’agit simplement de la période de transition vécue par Israël, depuis le ministère de Jésus vers l’an 30 après JC jusqu’à l’année 70 ! Cette période va voir la disparition progressive de l’Ancienne Alliance au profit de la Nouvelle Alliance. En effet pendant cette période, la Nouvelle Alliance était alors coexistante avec l’Ancienne. Le temple avec ses sacrifices et ses rites étaient toujours d’actualité «En l’appelant « nouvelle (alliance) », il a rendu ancienne la première. Or ce qui est ancien et vieilli est en passe de disparaître. »(Hébr 8:13, NBS).

daily sacrifices in temple were stopped
Sacrifices pratiqués au temple

Cette période où l’Ancienne Alliance « est en passe de disparaître » va durer quarante ans, et l’année 70 va voir la destruction totale de Jérusalem et de son temple, par l’empereur Titus et ses légions romaines. Ce fait capital passe quasiment inaperçu des interprétations les plus populaires. Une période de quarante ans dans la Bible, est généralement considérée comme une génération. N’en déplaise à certains qui traduisent ce mot qui vient du grec « genea » par « race » au lieu de « génération », afin de justifier qu’il pourrait s’agir d’une génération juive dans un futur plus ou moins lointain. Il suffit de constater que partout ailleurs où ce mot est utilisé dans la Bible, il s’agit bien, d’après le contexte, d’une génération qui dure une quarantaine d’année. Par example dans Nomb 32:13 : » Il (l’ Eternel) les fit errer dans le désert pendant quarante années, jusqu’à l’anéantissement de toute la génération qui avait fait le mal aux yeux de l’Eternel. », et dans Heb 3:8-10 : »N’endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte, le jour de la tentation dans le désert, où vos pères me tentèrent pour m’éprouver, et ils virent mes œuvres pendant quarante ans. Aussi je fus irrité contre cette génération,.. ». Et, comme peut le faire remarquer le chrétien américain Jonathan Welton dans son livre « Raptureless » (a), il a été donné quarante années à Israël dans le désert pour que l’ancienne génération encore attachée à la mentalité d’esclave, puisse mourir et laisser la place à la toute nouvelle. Il fait aussi remarquer le parallèle avec l’histoire du roi Saül qui demeurera roi pendant quarante années, après lesquelles Dieu le rejettera. Pendant ces mêmes quarante années, Dieu oindra David et le préparera à prendre la place de Saül. Pour finir, Jonathan Welton mentionne également l’allégorie dont Paul parle dans la lettre aux Galates, concernant Ismaël et Isaac (Gal.4:21-31). Ismaël représentait l’ancienne Alliance, et Isaac la nouvelle Alliance. Les deux vont coexister pendant un certain temps. De même, l’ancienne et la nouvelle Alliance vont coexister pendant une quarantaine d’années.

Reprenons l’utilisation du mot « genea ». Il va aussi être employé par Jésus, pour désigner la génération dont Il était le contemporain lorsqu’ Il s’adressait à elle dans Math. 11:16 : « A qui comparerai-je cette génération ? « , aussi dans Math.12:38-41 : « Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. Il leur répondit : une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. » ou bien dans Math. 17:17 :  » Race (ou génération) incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? jusques à quand vous supporterai-je ? « . Dans son discours le jour de pentecôte, Pierre, « par plusieurs autres paroles, les conjurait et les exhortait, disant : sauvez-vous de cette génération perverse. » (Actes 2:40).

Jesus rebukes
Jésus s’adressant sévèrement aux pharisiens 

Et que dire de ces paroles dures que Jésus prononcera à l’encontre des leaders religieux, scribes et pharisiens de son époque, dans Math 23 :33-35 : « Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? C’est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l’autel. Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération« , et à la fin de ce chapitre Il dira au verset 38 : Voici, votre maison (c’est à dire leur temple) vous sera laissée déserte ». Cette parole s’est accomplie lorsque Jérusalem et son temple ont été entièrement rasés en l’an 70. Luc sera plus explicite en la matière : «  Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville. Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit. » (Luc 21:20-22). En tenant compte de ce qu’il n’existait aucun chapitre ni verset dans le texte biblique d’origine, Jésus dira à ses disciples, dans ce même contexte, à la suite du chapitre 23 de Mathieu et concernant cette même génération : « Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. » (Math.24:34). Il fera cette déclarationaprès avoir évoqué une liste de signes qui précéderont Sa venue, dont je ferai une analyse approfondie dans les très prochains articles. Jésus ne s’était pas trompé, et, contrairement à ce que la plupart peuvent affirmer, Il n’annonçait pas la fin de notre monde physique, mais celle du monde de cette génération du premier siècle. Comme nous l’avons lu, tout ce qui était écrit dans les écritures s’est accompli (Luc 21:22 ; Actes 3:24 ; 13;40), depuis l’annonce du Messie jusqu’à la disparition totale, en l’an 70 ap.JC, de cet ancien monde de l’Ancienne Alliance et de la loi représentés par le temple et ses rites !

(a) « Raptureless » de Jonathan Welton, chap.6, third edition, May 2015

Une réflexion sur « Mais de quelle génération s’agit-il au juste ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s